Ligue Internationale du Film Indépendant
aan
Menno ter Braak (Rotterdam)

Genève, 15 mei 1930

Genève, le 15 mai 1930.

 

Monsieur le Secrétaire général,

Je vous remercie de votre aimable lettre du 13 mai. Je suis très heureux de voir les relations entre nos deux organisations se renouer après ce long silence que je n'arrivais pas à m'expliquer. J'espère que nous allons pouvoir dorénavant rester en contact étroit car j'entrevois pour ces mois d'été une activité assez intense pour mettre sur pied une action internationale vraiment effective.

Je comprends très bien les difficultés qui vous ont fait tarder à m'écrire car je connais moi-même avec le Ciné-Club de Genève ces périodes de presse où l'on n'arrive pas à faire face à toutes ses obligations. Je pense cependant que vous alles entrer maintenant dans une période plus calme qui nous permettra, comme je vous le disais, de prendre des mesures effectives en vue de renforcer notre groupement pour la saison prochaine.

Je suis très heureux d'avoir l'assurance formelle de votre part de la sympathie de la Ligue hollandaise du Film vis-à-vis de la Ligue internationale et je me permets d'espérer très fermement que celle-ci se tranformera en une adhésion formelle dès le mois de juin prochain.

Sans vouloir m'ingérer dans les affaires intérieurs de la Ligue hollandaise du film, me permettez-vous d'insister un peu pour cette décision ne soit pas déférée à une date ultérieure; il est en effet d'une très grosse importance pour notre groupement que nous sachions le plus rapidement possible d'une façon certaine sur qui nous pouvons compter si nous voulons tirer tous les avantages des circonstances extrêmement favorables pour notre mouvement qui s'offrent à l'heure actuelle.

Je prends bonne note des différents renseignements que vous voulez bien me communiquer sur l'organisation et l'activité de votre Ligue.

Je note spécialement que vous envisagez pour l'hiver prochain la sortie de nouveaux films. Permettez-moi à ce sujet d'attirer votre attention sur l'éventualité envisagée dans ma Circulaire No 3 (incluse dans ma lettre du 3 mai) au sujet de la constitution des programmes pour toutes les sections affiliées à la Ligue internationale. Ceci est d'une importance spéciale pour les nouveaux films et il serait grandement à souhaiter que les auteurs de ces nouveaux films veuillent bien traiter d'abord avec la Ligue internationale en vue de leur exploitation dans les différentes ligues locale avant de se lier avec des firmes commerciales. Je crois que ceci serait tout à l'avantage des auteurs car vraisemblablement la Ligue internationale sera à même de leur faire des propositions tout aussi avantageuses, si ce n'est plus, que les maisons d'édition commerciales; et cela du même coup renforcerait le mouvement du film indépendant.

Je vous remercie également de me signaler l'adresse de la Société de Copenhague avec laquelle je vais me mettre immédiatement en rapport.

J'espère que le fait que je vous écris en français ne vous crée pas de difficulté; cela simplifie pour moi considérablement mon travail, mais il est bien entendu que vous pouvez très bien m'écrire en allemand, car cela ne me gêne en aucune façon.

Dans l'attente de vos prochaines nouvelles je vous prie d'agréer, Monsieur le Secrétaire général, l'assurance de mes sentiments très distingués

Robert Guye

secrétaire général

 

Origineel: Amsterdam, EYE Film Instituut Nederland

vorige | volgende in deze correspondentie
vorige | volgende in alle correspondentie